Après avoir réalisé une enquête en 2014, UFC Que Choisir a réitéré l’action pour évaluer l’impact de la loi sur la transition énergétique pour la croissance verte de 2015. Les résultats obtenus sont décevants et ne correspondent pas aux objectifs fixées par cette loi.

Dans un premier temps cette étude révèle que:

-Le nombre de rénovations n’est pas assez important

-La qualité de ces rénovations est largement insuffisant

L’objectif de 38% de baisse de consommation d’ici à 2020 semble de plus en plus difficile à atteindre au rythme actuel.

 

Pour confirmer cette tendance UFC Que Choisir a réalisé une enquête sur la rénovation globale de 10 maisons. Les porteurs de projets ont fait appel à un total de 50 professionnels, tous qualifiés RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). L’enquête révèle que:

-L’état des lieux effectué par les professionnels RGE est très souvent succincte (91% des cas) et ne permet pas d’appréhender la rénovation de manière globale

-Les propositions des professionnels RGE sont souvent incohérentes (43%). La réduction des consommations est de seulement 27% pour ces 10 projets globaux alors que les objectifs sont de 75% (division par 4)

-Les prix proposés par les  professionnels sont exorbitants et ne permettent pas un passage à l’acte (de +39% à +185%).

-L’information sur les aides de la part des pros est insuffisante (seulement 25% parlent de Certificats d’économie d’énergie ou d’aides locales)

Pour conclure, il faut comprendre que le professionnel est l’interlocuteur principal des porteurs de projets (58%), il est donc primordial de les accompagner, de les former mais aussi de les contrôler afin d’atteindre enfin les objectifs que la France s’est fixées.

https://www.quechoisir.org/