IMG_0421

Quelle est la particularité d’Ungersheim ? Pourquoi un village en « transition » ?

 

Ce village de 2080 habitants situé dans la plaine d’Alsace à 15 km au nord de Mulhouse est surtout connu du grand public pour son écomusée et son parc à thème « Le petit prince ». Mais dès 2008 cette commune s’est engagée résolument dans la transition en initiant 21 actions pour préparer l’après pétrole et s’adapter aux désordres du climat.

 

Ces actions se déclinent en trois grands axes :

  • Vers l’autonomie énergétique: création de la plus grande centrale photovoltaïque d’Alsace, panneaux solaires thermiques pour chauffer l’eau de la piscine publique, chaufferie bois alimentant 7 bâtiments communaux, éclairage public économe, zéro produits phyto -sanitaires et zéro engrais chimiques, produits d’entretien écologiques, éco-hameau de maisons passives, calèche tirée par un cheval pour le ramassage scolaire,
  • Vers l’autonomie alimentaire: exploitation maraîchère de 8 ha pour produire des paniers de légumes bio et approvisionner la restauration scolaire (100 % bio depuis 2009), cuisine centrale produisant 500 repas/jour, légumerie – conserverie – épicerie, le tout pour tendre vers la souveraineté alimentaire,
  • Vers l’autonomie intellectuelle: démocratie participative, réflexions et débats publics, création d’une monnaie locale baptisée le « radis ».

 

Au programme de cette journée proposée par l’association Gaïa Energies :

– 8 h 45 : rendez-vous sur la place du Marché Vosges, avenue Jean Jaurès. Regroupement des  participants et organisation du covoiturage,

– 9 h : départ pour Ungersheim,

– 10 h : accueil en mairie d’Ungersheim, pour un tour de table et des échanges sur la transition énergétique,

– vers 11 h : début du programme des visites,

– vers 12 h : repas pris en commun à l’espace « Le Trèfle » d’Ungersheim (repas complet préparé par la cuisine centrale avec des légumes bio cultivés au village dans les « jardins du trèfle rouge »),

– l’après-midi : poursuite du programme des visites,

– fin d’après-midi : retour à Belfort en covoiturage.

Le programme des visites :

  • Centrale photovoltaïque du Dojo,
  • Chaufferie à plaquettes de bois et départ du réseau de chaleur,
  • Chaufferie solaire thermique sur le toit de la piscine,
  • Diverses centrales photovoltaïques dans le voisinage de la piscine et du stade,
  • Eco quartier et ses maisons passives,
  • Jardins du trèfle rouge et ferme de Kohlacker, conserverie,
  • Centrale photovoltaïque de 5,3 MW installée sur une ancienne friche industrielle.

Comment participer à cette journée ? Quelles sont les conditions ?

Tarif des repas (complets) 12 € par personne. Le règlement est à effectuer au moment de l’inscription (par chèque à l’ordre de « Gaïa Energies » ou à défaut en espèces).

Informations complémentaires, inscriptions avant le 30 septembre 2017 au 03.84.21.10.69 ou par courriel à david.boileau@gaia-energies.org

Nombre de places limité à 20 personnes.

Cette journée de visites est réservée aux personnes adhérentes à l’association Gaïa Energies.

Pour mémoire : cotisation annuelle de 20 € par personne physique, sauf étudiants et demandeurs d’emplois (5 € par personne).

Le bulletin d’adhésion est disponible sur le site de l’association Gaïa Energies (rubrique « Nous rejoindre »)